Pourquoi nous ne ferons pas de business staging

A l’instar du home staging qui fleurit aussi bien sur les écrans de télévision que dans les devantures de nos vitrines, ici ou là apparaissent des propositions de business staging.

Le business staging ou comment rapidement tenter de redorer son entreprise

Mais qu’est-ce donc que cette nouvelle pratique ?

Le home staging consiste à rapidement redécorer une maison avec ce que vous avez dans cette même maison et quelques ajouts marginaux afin de vendre au mieux ce bien. Oui en général, si vous avez l’intention d’y rester, vous préférez que les choses soient bien faites et qu’elles tiennent quelques temps.

Et bien le business staging, c’est le même principe mais avec une entreprise. On remet un nouveau logo sur les factures, on change un ou deux ordinateurs, voire on réorganise un petit peu la comptabilité et hop, on va vendre au mieux. On reste dans la version soft, pas celle dans laquelle en plus, on se coupe de quelques ressources importantes, pour faire baisser les coûts et donc augmenter le bénéfice juste avant de transmettre. On garde foi en l’entrepreneuriat, il ne faut pas exagérer.

Alors si vous avez besoin d’un cabinet qui va vous accompagner sur du business staging, c’est sûr, ce n’est pas à nous qu’il va falloir s’adresser (mais on va pas vous dire où aller, on n’est pas des balances non plus !).

Pourquoi ?

Parce que nous, les associés d’Impulsion, nous portons haut les valeurs de l’entrepreneuriat et de l’entreprise et nous savons qu’une réelle préparation d’entreprise, si elle est un peu plus consommatrice de temps, s’avère beaucoup plus profitable pour tous.

Parce que nous partageons avec les “transmetteurs” qui nous accordent leur confiance, la conviction qu’une entreprise doit être vendue avec la volonté d’être pérenne.

Votre entreprise mérite le meilleur

Ainsi, nous accompagnons les dirigeants mais aussi les entreprises de ces dirigeants “transmetteurs”. Et notre souhait le plus cher est que ces entreprises perdurent après leur transmission. Qu’elles continuent l’œuvre que leur dirigeant-e a initiée ou développée. Si les peintures sont faites “à la va vite”, ça n’aidera pas le repreneur à faire son travail sereinement.

Nous pensons que le travail de quelques – et parfois longues – années de la personne qui cède, mérite mieux qu’un ravalement de façade fait en deux jours à la lueur faiblarde et trompeuse de bougies. Et ce d’autant plus que ce business staging risque d’impacter négativement le prix de vente ou la garantie de passif, les repreneurs et leurs conseils étant pour la majorité des gens avertis.

Un réel travail de préparation de l’entreprise à la transmission, est également l’occasion pour le cédant, de mettre une touche finale positive à ce qui est parfois l’investissement de toute une vie professionnelle. C’est l’occasion de partir avec la double satisfaction d’une valorisation positive, et d’une transmission pérenne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *